Sartre et Foucault : l’hétérotopie du jardin public dans La Nausée

Autori

  • Piero Latino Sorbonne Universé – University of Westminster

DOI:

https://doi.org/10.13130/2037-2426/12553

Parole chiave:

Jean-Paul Sartre, Michel Foucault, Littérature, Philosophie, Hétérotopie, Hétérologie, Hétérochronie

Abstract

L’hétérotopie est un concept forgé pour la première fois par Michel Foucault et représente une localisation physique de l’utopie, liée à deux autres concepts : l’hétérologie et l’hétérochronie. L’hétérologie, c’est un discours sur l’« autre », tandis que l’hétérochronie est une sorte d’utopie temporelle. La littérature offre des exemples innombrables d’hétérotopies qui donnent la possibilité de réfléchir sur l’idée d’« altérité ». Cet article montre que le concept foucauldien d’hétérotopie peut être appliqué à La Nausée de Sartre, et se concentre sur une hétérotopie particulière qui est présente dans l’œuvre de Sartre : le jardin public.

 

##submission.downloads##

Pubblicato

2020-12-27

Come citare

Latino, P. (2020). Sartre et Foucault : l’hétérotopie du jardin public dans La Nausée. ENTHYMEMA, (26), 211–220. https://doi.org/10.13130/2037-2426/12553

Fascicolo

Sezione

Saggi